16 astuces pour venir à bout des cheveux électriques

Posted on
cheveux electriques

Les opposés s’attirent. Une phrase valable aussi pour les cheveux ! Et, il faut se le dire, il n’y a pas plus désagréable que ces cheveux qui se font la malle et se frayent un chemin jusqu’à votre manteau en laine sans y avoir été invités. Oui « Manteau », car l’hiver n’arrange pas les choses.

A cette période, l’air est sec et de ce fait, moins conducteur d’électricité. Résultat, les charges s’accumulent au sein du moindre objet qui devient, par conséquent, porteur de charge, positive ou négative. Produisant dans l’espace qui l’entoure un champ électrostatique, il va venir perturber ses voisins conducteurs.  Il suffit donc qu’un porteur de charge opposée à celle de votre crinière approche pour que ce soit la catastrophe.

Votre challenge dès à présent ? Tenter d’inverser la tendance en respectant notre To Do List pour venir à bout des cheveux électriques.

 

1 – ESPACER LES SHAMPOINGS

« Espacer » car nous ne pouvons tout simplement pas nous en passer. Si le shampoing permet de débarrasser nos cheveux de la saleté, il ôte dans le même temps une partie de l’eau retenue et participe ainsi à leur déshydratation. Or, l’eau est justement notre alliée dans la lutte contre l’électricité statique.

 

2 – APPLIQUER LE SHAMPOING SUR LES RACINES

Et uniquement sur les racines ! Pourquoi ? Parce qu’en tant que produit pas si bénéfique que ça, restreignons au minimum vital son utilisation. Et, par la production naturelle de sébum, les racines sont par essence l’endroit le plus sujet au dépôt de saleté. Lors du rinçage, le shampoing coulera de toute manière sur les longueurs, emportant avec lui les impuretés.

 

3 – UTILISER UN SHAMPOING POUR CHEVEUX SECS

Plus riche, il aura tendance à alourdir le cheveu et le rendre moins volatile face à l’électricité statique. La loi de la gravité, vous connaissez.

 

4 – UTILISER UN APRÈS-SHAMPOING

Sur les longueurs cette fois, même principe que pour le shampoing spécial cheveux secs : on tente d’alourdir la chevelure en passant, pour nos pointes fragiles, par l’application d’un produit moins agressif. Certains – plus souvent certaines – bannissent complètement le shampoing au profit de produits moins décapants, tel un après-shampoing, en application sur l’ensemble de la chevelure. Libre à vous de surfer sur la tendance du « low poo », avec une remarque tout de même : gare à l’effet cuir chevelu gras et raplapla.

 

5 – PRÉFÉRER UN RINÇAGE À L’EAU TIÈDE

En voilà une bonne nouvelle. Profitez de cette rare fois où l’on ne vous vantera pas les mérites de l’eau froide !

 

6 – MISER SUR UN ESSORAGE DÉLICAT

Rien de tel que le frottement de deux surfaces pour entraîner un transfert de charges et accentuer le phénomène d’électricité statique. Dédicace à ce gros lourdaud que nous avons toutes rencontré au moins une fois, s’extasiant devant le phénomène après nous avoir énergiquement frotté son poing contre notre cuir chevelu. Alors, même s’il n’y paraît pas temps que les cheveux demeurent humides, frotter votre tignasse pour l’essorer ne vous rendra pas service. On n’essuie pas, on tapote !

 

7 – FAVORISER LE SÉCHAGE À L’AIR LIBRE

Ce conseil peut s’avérer un brin pénible pour les adeptes du brushing matinal. Dans ce cas, commencez par enclencher la position « froid » de votre sèche-cheveux, optez pour le souffle le moins puissant et enfin activez – ou filez vous équiper d’un sèche-cheveux doté de – la merveilleuse fonction « ions ».

 

8 – LIMITER LE BROSSAGE INTENSIF

Idem que pour l’essorage, limitez à tout prix les frottements.

 

cheveux electriques

 

9 – OPTER POUR DES BROSSES EN POILS NATURELS

Ces dernières sont tout bêtement moins sujettes au phénomène d’accumulation de charges.

 

10 – APPLIQUER DES SOINS SUR CHEVEUX SECS

Les sprays démêlants, les huiles, les sérums et autres soins à appliquer sur cheveux secs peuvent se révéler d’une grande utilité pour dompter la bête.

 

11 – DÉCHARGER

Pas envie d’investir dans un soin spécifique ? Approchez simplement, près de vos cheveux, vos mains humidifiées. Comme par magie, les cheveux deviennent plus faciles à coiffer.

 

12 – HUMIDIFIER L’AIR AMBIANT

Une simple coupelle d’eau posée au-dessus du radiateur – non-électrique s’il vous plait – permet d’humidifier l’air d’une pièce et, à l’instar de la « décharge manuelle », de s’adonner à une séance coiffure plus aisée.

 

13 – BANNIR LES COUPES DÉGRADÉES

Préférez les coupes droites pour apporter de la masse.

 

14 – FREINER LES RECOURS AUX COLORATIONS ET DÉCOLORATIONS

Elles déshydratent et affinent le cheveu. Tout ce que nous fuyons !

 

15 – EVITER LES VÊTEMENTS SYNTHÉTIQUES

Il convient de les « éviter » car, en les bannissant, nous n’aurions rapidement plus rien à nous mettre sur le dos. En effet, présent abondamment dans nos pulls douillets en laine, cachemire ou coton, l’acrylique est un grand conducteur d’électricité.

 

16 – OUBLIER LE SÈCHE-LINGE

Radiation totale d’humidité et frottements puissance 10 : graal de l’électricité statique, c’est par excellence le combo à éviter.

  • Partager

0 Commentaires

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.