Le ventre, notre deuxième cerveau…

Posted on
ventre deuxieme cerveau
La notion de « ventre, deuxième cerveau » est de plus en plus populaire. En France, elle commence à faire petit à petit son bout de chemin. Mais qu’entendons-nous par cette expression ?

Les spécialistes qui se sont penchés sur la question. Ils sont partis du constat qu’il existe un lien entre activité digestive et bien-être, que ce soit physique ou mental. En effet, notre corps est composé de nombreuses terminaisons nerveuses spécifiques qui agissent en silence pour un bon fonctionnement de notre organisme. 
Des réactions s’opèrent hors de notre conscience, comme par exemple l’impact du stress sur les muscles entourant tous les organes de l’ingestion à la digestion.
 
Notre bien-être dépend de la bonne santé de notre ventre ou « deuxième cerveau » et de notre accord avec celui-ci. Lorsque les différents « émonctoires », c’est-à-dire les parties de notre corps qui servent à évacuer toxines, déchets et éléments superflus, fonctionnent à plein régime, nous voyons souvent cet impact sur notre corps. 
Par exemple, notre peau est lisse et sans boutons, notre couleur d’yeux ou de teint ne vire pas au jaune, nous dormons sans effort et une énergie positive et calme nous maintient tout au long de la journée. Si l’un de ces organes (foie, reins, peau et poumons) présente des signes de faiblesse, il faut réagir sur le champ.
 
De fait, nous commençons à mieux comprendre cette notion que le ventre est notre deuxième cerveau, mais aussi à considérer d’une autre façon ce qui se passe dans notre intestin. 
Organe mal-aimé et laissé de côté, il présente une flore microbiotique active, et un système nerveux complexe qui jouent un rôle primordial sur le transit digestif, l’assimilation, la régulation des parasites, et transmet ces informations au cerveau, participant directement à notre bien-être, à nos émotions, et même à notre santé mentale [1].
 
 
Il est ainsi fondamental de débuter toute action bien-être sur le corps et l’esprit par une détoxification. Nous remettons pour ainsi dire les compteurs à zéro avec une détox qui permettra au régime minceur qui s’ensuivra d’être beaucoup plus efficace. 
Et même si ce n’est pas pour mincir, les défenses naturelles de l’organisme et son système métabolique seront plus performants.
 
Nous vous avons concocté pour cela un petit programme « de saison » avec le ventre, votre deuxième cerveau, au cœur de notre cible.
Il n’y a qu’une seule règle et elle est simple. Il vous suffit de retenir: 3×3, c’est à dire, 3 étapes de 3 semaines chacune, pour retrouver un corps sain dans un esprit sain en seulement 9 semaines.
 
C’est en effet maintenant, dès le début de l’automne, que la détox est de mise. Commençons donc par 3 (petites) semaines pour se remettre des excès de l’été, et attaquer les frimas en redoublant d’énergie !
 
Etape 1 : 3 semaines pour détoxifier son organisme
 
Tout au long d’une saison, l’organisme stocke toutes les toxines qu’il ne parvient pas à éliminer et qui entravent le bon fonctionnement de nos organes, tels que le foie ou l’intestin, qui sont les plus actifs dans le traitement des déchets, et donc les plus exposés. 
 
Faire une détoxification, dite « détox », à chaque changement de saison est le meilleur moyen d’augmenter et de faciliter leur action. En trois semaines, retrouver un organisme plus sain est un jeu d’enfant.

 

     Le DEPURASEVE d’HERBAL GEM est un mélange du détoxifiant naturel qu’est la sève de bouleau, et de bourgeons de bouleau et de cassis, qui présentent une concentration exceptionnelle d’actifs. 

 Cette synergie stimule la régénération de l’organisme. Ce produit contribue à l’élimination des toxines et possède une action drainante et purifiante.

 
      Le foie est l’organe clé qui participe à une bonne digestion, mais c’est aussi le plus touché par une accumulation de toxines diverses et variées. 

   

 

   

          A prendre le soir, idéalement en complément du DEPURBASE de SANTAROME également le matin.

    Acné et eczéma sont parfois le signe d’une hyperperméabilité de l’intestin, perturbant ainsi le transit digestif. 

Deuxième cerveau L’ERGYPROTEMYLde NUTERGIA

L’ERGYPROTEMYL de NUTERGIA permet de réguler les inconforts digestifs. 

     
Composé de Camomille connue pour ses propriétés apaisantes des désagréments gastro-intestinaux, d’Argile verte, de Curcuma qui aide au confort digestif  et de fibres solubles, c’est un complément riche, recommandé par de nombreux spécialistes. 

 Il peut être associé avec des ferments lactiques pour une meilleure action.

 
     Digestion difficile ou lente, diarrhée alternée avec la constipation peuvent dénoter des troubles digestifs causés par des intolérances alimentaires, ou un intestin perméable. 

   

deuxième cerveau COLOGEM d’HERBAL GEM

Il est donc nécessaire de renforcer sa barrière intestinale grâce à l’action du COLOGEM d’HERBAL GEM, un concentré hypnothérapeutique unique qui aide la barrière intestinale à se renforcer en protégeant sa muqueuse, mais aussi à renforcer le système immunitaire et le système nerveux qui coordonne la digestion.

 
A EVITER : Les laxatifs, qui vous aident ponctuellement à accélérer le transit, même naturels tels que Séné ou Cascara, sont très irritants et altèrent la muqueuse intestinale. Il vaut mieux ré-éduquer votre système digestif.
 
 
 
Nos conseils sont destinés à des personnes ne présentant aucune pathologie. Il est toujours recommandé de consulter un médecin ou un spécialiste de la santé en pharmacie.
 

[1] Pour plus de détails, consulter l’article http://future.arte.tv/fr/le-ventre#article-anchor-11406

0 Commentaires

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.