Soulager la douleur : plutôt chaud ou froid ?

Posted on
soulager-la-douleur

Dans mon métier de kinésithérapeute et ostéopathe, vous êtes nombreux à me poser cette question. Pour soulager la douleur en utilisant soit de la glace, soit du chaud, vous pouvez vous faire beaucoup de bien. Et à l’inverse beaucoup de mal…

La glace ou le chaud peuvent aider à réduire le saignement, le gonflement,  l’inflammation, les contractures musculaires ou la douleur suite à un accident ou une blessure. Ils peuvent également aider à accélérer la guérison et la récupération des blessures. Voici donc quelques explications pour savoir s’il faut mettre du chaud ou du froid pour soulager la douleur.

 

Pour soulager la douleur : Faut-il mettre de la glace ?

L’objectif lorsque l’on utilise de la glace est de diminuer le flux sanguin et la température locale. Ainsi, cela permet de lutter contre le phénomène inflammatoire. Inflammation rime le plus souvent avec rougeur, chaleur et gonflement. Après un accident, il est donc utile de mettre de la glace pour soulager la douleur. Tant que la zone gonfle et fait mal, il faut continuer à mettre de la glace (souvent pendant 3 à 5 jours).

Comment appliquer la glace pour soulager la douleur ?

En pratique c’est très simple, il suffit d’abaisser la température locale pour diminuer le flux sanguin. Il faut donc glacer pendant 20 minutes toutes les deux heures. Inutile de glacer 1h30 tous les soirs une seule fois par jour. Si vous êtes au travail, glacez le matin au moment du petit-déjeuner puis deux fois après le travail et le soir.  En plus de glacer, il est important de se mettre au repos et de surélever la zone s’il y a gonflement.

Vous pouvez prendre des poches de glaçons, de gel, des petits pois surgelés… Peu importe, du moment que cela est froid. Placez un linge entre votre peau et le froid pour qu’il n’y ait pas de contact direct avec la peau et donc de brûlure.

Soulager la douleur : A quel moment dois-je mettre du chaud ?

Le chaud, à l’opposé du froid,  favorise le flux sanguin. Mais attention, il ne faut pas utiliser du chaud sur une zone chaude et gonflée. Vous allez majorer le gonflement donc la douleur et ainsi augmenter le temps de réparation…

Exemple concret : vous avez mal au cou suite à votre journée de travail. Le muscle est douloureux. Il n’y a pas de saignement et ni de gonflement puisqu’il n’y a pas eu d’accident à proprement dit. C’est la contracture musculaire qui fait mal. Qui dit contracture dit pas assez de circulation sanguine locale. Il faut alors mettre du chaud pour vasculariser le muscle ! Si vous utilisez du froid votre muscle va encore plus se contracter. La douleur augmentera en intensité !

Je vous conseille d’investir dans une bouillotte comme celles proposées par Esthipharm ou une poche de gel (elle fait souvent chaud ou froid). N’oubliez pas de placer un linge entre la peau et le sac chaud !

soulager-sa-douleur

A retenir pour soulager la douleur 

Finalement c’est très simple. On résume les bons réflexes à avoir pour soulager la douleur soit par le chaud, soit par le froid :

♦ la zone douloureuse est gonflée, rouge et même chaude. Il y a inflammation. Je mets donc de la glace. C’est le cas après un accident par exemple.

♦ La zone douloureuse n’est pas gonflée, il n’ y a pas eu d’accident ou de choc. Le muscle est dur,  je mets du chaud.

Soulager la douleur avec du froid ou du chaud, c’est aussi simple! Et c’est mieux pour votre corps que la prise de médicament. C’est votre foie qui sera content (puisqu’il filtre et élimine les médicaments).

NB : Après 3 à 5 jours d’un traitement par le froid après une blessure ou un accident, les médecins conseillent d’alterner le traitement par la chaleur avec le traitement par froid pour soulager et mieux récupérer. En jonglant entre le froid et le chaud, vous relancez la circulation sanguine, un peu comme une pompe. Pendant un traitement par le chaud, les vaisseaux sanguins se dilatent et augmentent la circulation. Le sang apporte tout ce qu’il faut pour soigner la zone. Le froid va permettre de majorer l’effet.

soulager-la-douleur

 

0 Commentaires

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.